La cuisse de lapin

La cuisse de lapin, de même que tous les autres morceaux du lapin, est une viande maigre au goût subtil. Sa chair blanche, ferme et moelleuse, a des qualités nutritionnelles reconnues. Produit noble apprécié des gourmets, les cuisses de lapin permettent en prime une belle présentation en assiette.

 

Cuisse de lapin : conseils d'achat et de préparation

Si l’on trouve du lapin d’élevage tout au long de l’année, le lapin de garenne — plus goûteux — appartient à la famille des gibiers. Il est disponible uniquement durant les périodes de chasse de septembre à février. Lors de votre achat, privilégiez des lapins certifiés « Label Rouge » ou « Lapins de France », gages de qualité qui offrent des propriétés gustatives supérieures.

 

Les cuisses de lapins s’associent très bien avec des herbes aromatiques, comme le romarin ou les herbes de Provence. Marinées pendant quelques heures avant cuisson dans de l’huile d’olive et du miel ou du jus de citron, elles révéleront toutes leurs saveurs. Les cuisses de lapin se conservent 2 à 3 jours dans la partie la plus froide du réfrigérateur. Pour les quantités, prévoyez une cuisse de lapin par personne.

 

Cuisson des cuisses de lapin

Maigre et savoureuse, la chair du lapin s’assèche vite à la cuisson. Il est par conséquent préférable de la faire mariner, de la faire mijoter ou de la cuire au four en papillotes. Les cuisses de lapin sont plus moelleuses si elles sont cuisinées dans un bouillon, en civet ou bien en cocotte. Les cuissons longues, qui attendrissent la viande, sont fortement recommandées. Une autre option, pour obtenir un croustillant autour de la cuisse, est de la barder avec des tranches de lard ou du bacon. Un reste de repas ? Si vous l’effilochez, vous pouvez très bien déguster la viande de lapin froide dans des sandwichs ou en salade.

Commentaires

Ajouter un commentaire

(il ne sera pas publié)

Trouver un boucher
près de chez vous


Accéder à la carte