Morceau de boeuf : la bavette d'aloyau

C’est l’un des morceaux préférés des amateurs de viande de bœuf, la bavette d’aloyau est une viande goûteuse et fondante. Très facile à cuisiner, elle a une saveur délicatement persillée et se déguste seule ou accompagnée d’une sauce, de préférence à l’échalote.

 

Préparation de la bavette d'aloyau

La bavette d’aloyau est une pièce de viande aux fibres longues et peu serrées, qui lui confèrent une texture souple et moelleuse. Pour conserver son fondant, mieux vaut la sortir du réfrigérateur au moins une heure avant cuisson, cela évitera ainsi aux fibres de la viande de durcir en subissant un choc thermique. Avant de la déposer sur votre poêle, pensez à entailler légèrement la bavette d’aloyau en surface pour éviter que les fibres ne se rétractent pendant la cuisson.

 

Cuisson de la bavette d'aloyau

La texture filandreuse de la bavette d’aloyau nécessite une cuisson rapide de quelques minutes sur une poêle chaude, afin d’être saisie. Ainsi cuisiné, le cœur de la viande conserve ses sucs et donc son côté juteux. La bavette d’aloyau se déguste essentiellement saignante, car une cuisson prolongée durcit ses fibres.

Pour le côté gourmand, déglacer les sucs avec de l’eau ou avec un filet de vinaigre balsamique, puis conservez ce jus comme sauce d’accompagnement. Après cuisson, placez la bavette sur un plat et recouvrez-la d’un papier aluminium pendant quelques minutes. La chaleur se répartira de manière uniforme et la viande n’en sera que plus tendre. Nappée d’un simple jus de cuisson, ou accompagnée d’une sauce à l’échalote, la bavette d’aloyau est un morceau de choix qui ravira tous vos convives.

Commentaires

Ajouter un commentaire

(il ne sera pas publié)

Trouver un boucher
près de chez vous


Accéder à la carte