Morceau d’agneau : l’épigramme

L’épigramme d’agneau est un morceau de viande d’agneau peu connu et vraiment délicieux. À la recherche d’une recette d’épigramme d’agneau ? Entier, farci ou mariné, ce morceau se cuisine mijoté, braisé, sauté, grillé ou en ragoût.

 

Un morceau de viande d'agneau goûteux

L’épigramme d’agneau est un morceau situé sous l’épaule, et comprend une partie de la poitrine. Peu coûteux, c’est néanmoins un morceau très savoureux. On utilise souvent l’épigramme avec la poitrine et le collier d’agneau pour réaliser des plats mijotés. Il est préférable de demander à votre boucher de préparer l’épigramme en retirant la fine pellicule de peau qui recouvre la chair et de dégraisser légèrement le dessus du morceau.

Dans le cas où vous souhaitez déguster votre épigramme farci, n’oubliez pas de le faire désosser par votre boucher. Également délicieux braisés au barbecue et servis avec des hauts de côtelettes d’agneau, vous découvrirez alors les fameux « Épigrammes d’agneau à la Michelet ». Pour préparer le morceau pour cette recette, sur le devant de l’agneau, le boucher désosse le collet, sépare les deux poitrines et laisse le haut des côtelettes.

 

Épigramme d'agneau : conservation et dégustation

Après achat, la viande d’agneau se conserve jusqu’à deux jours au réfrigérateur dans la partie la plus froide, entre 2 et 4 °C. La viande d’agneau se consomme de préférence grillée ou rôtie, mais les épigrammes d’agneau sont aussi délicieux sautés, mijotés ou en ragoût. Nous vous conseillons de préparer vos plats mijotés en grosse quantité et de conserver le surplus au congélateur, car ils sont encore meilleurs réchauffés. Lorsque l’agneau est grillé, braisé ou rôti, la viande se déguste encore rosée ou cuite à point, selon vos préférences.

Commentaires

Ajouter un commentaire

(il ne sera pas publié)

Trouver un boucher
près de chez vous


Accéder à la carte